vendredi 18 septembre 2009

Notre futur à tous

C'est avec peine et déception que j'ai appris quelque chose hier soir.

Je soupais tranquillement avec une amie, nous parlions de l'année scolaire, etc. C'est alors qu'elle me dit :

Amie : Tu as entendu parler du nouveau Bescherelle?
Maman pieuvre, aussitôt inquiète : Non...
Amie : Ah.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas le Bescherelle, c'est la BIBLE de la conjugaison.

Amie : Le troisième groupe n'existe plus.
Maman pieuvre : ... je ne comprends pas...
Amie : Ben oui, il y a maintenant seulement des verbes du 1er et du 2e groupes!
Maman pieuvre, qui commence à s'énerver : Mais... ils sont où les verbes du 3e groupe??? Ils ont été assimilés au 2e groupe???
Amie : J'en sais rien.

Silence.

Maman pieuvre : De toute façon, les enfants n'apprennent plus comme ça, avec les groupes. C'était trop simple.
Amie : Attends, c'est pas tout.
Maman pieuvre : Oh oh.
Amie : Il y a un temps qui n'existe plus.
Maman pieuvre : Quoi? Quel temps?
Amie : Je suis pas trop certaine, un passé je crois, ils l'ont enlevé parce qu'il était seulement utilisé en littérature.
Maman pieuvre : Le plus-que-parfait?
Amie : Je ne suis pas certaine.

Comment un temps ne peut-il plus exister?? Je ne suis même pas certaine que ça soit permis, biffer des centenaires d'utilisation de ce temps de nos vies modernes. Qui se souviendra de ce temps? Où s'en va-t-on? La langue française perd peu à peu de sa beauté complexe. Et puis, qu'est-ce que ça fait qu'on n'utilise plus ce temps? On peut quand même le laisser dans le Bescherelle! Reconnaître qu'il existe!

Amie : Il y a autre chose.
Maman pieuvre, complètement découragée : Quoi?
Amie : Il y a un nouveau temps.
Maman pieuvre, indignée : Alors là, impossible. Comment on peut inventer un nouveau temps de verbes?
Amie : Il s'appelle le futur rapproché.

??????????????????????????????

Amie : Comme par exemple, je vais aller.
Maman pieuvre : ...
Amie : Oui oui.
Maman pieuvre : C'est du français parlé!
Amie : Oui, ça se dit même pas.
Maman pieuvre : C'est quoi l'affaire, si on écrit j'irai, c'est pas assez rapproché comme futur???
Amie : Ça n'a pas l'air.

Alors je ne dis plus rien.

Je ne peux m'empêcher de penser que c'est du nivellement par le bas. Le français est trop compliqué, les enfants ne réussissent pas, ne savent pas écrire, alors hop! On enlève quelques difficultés par-ci et par-là. Il faut les encourager ces pauvres petits!!! Bientôt, on va sûrement retrouver dans le Bescherelle des conjugaisons comme ils jousent, ils sontaient, il va t'être. Ben oui! Pourquoi pas! Y'a tellement de gens qui parlent comme ça!!!

L'avenir de notre société passe par nos enfants. Dans quelle sorte de société vivrons-nous lorsqu'elle sera dirigée par ces êtres presque illettrés, individualistes, sans aucune culture, qui ont évolué pendant tout ce temps sans faire trop d'efforts, qui ont appris qu'en temps difficiles, on évite les défis?

Et je vous dis : malheureusement, c'est ça, le futur rapproché.

6 commentaires:

Anonyme a dit...

Je suis d'accord, les enfants ne savent plus écrire, ça va être beau tantôt (dans un futur rapproché haha). Il faudrait plus de militants comme vous maman pieuvre. Les responsables de l'éducation essaient seulement de sauver leur peau et d'éviter un trop haut taux de décrochage.

garamond335 a dit...

Le conditionnel n'a plus que 2 formes...J'ai appris ça sur le site Le Conjugueur.
Pas grave ! Nos enfants parlent tellement mal que ça va leur passer cent pieds par-dessus la tête !
Et il y en a qui inventent des nouveaux passés...

OLÉ OLÉ a dit...

Et bang! Dans les dents! Avec toutes ces réformes, on rempire notre sort. On devrait revenir aux bonnes vieilles méthodes, il n'y en aurait plus de décrochage.

Anonyme a dit...

Encore des changements. Ils auraient du laisse ca comme avant, on aurait au moins pu aider nos enfants.

Anonyme a dit...

Ok c'est pas une joke cette affaire-là?? Franchement, j'en reviens pas.

Grébiche Humaine a dit...

Je n'en reviens pas!!!!! Mais qu'est-ce qui se passe? Est-ce-que les enfants sont moins intelligents que dans notre temps? C'est décourageant. Pourquoi vouloir réinventer quelque chose qui fonctionnait si bien dans notre temps et qui finalememt était facile à apprendre.