lundi 11 avril 2011

Les mensonges de Goering

Comme je l'ai déjà dit ici, quand Goering est au bureau, elle ne mange ni ne boit ni ne va à la salle de bain de la journée. Elle a une phobie des microbes et ne fait confiance à personne. La semaine dernière, elle a décidé d'organiser un repas pour tout le groupe dont le but était qu'on lui fasse part de nos mécontentements, nos suggestions, etc. Dix-sept personnes ont répondu à l'appel (je n'en fais pas partie, vu que je ne suis pas employée ici). Pour souligner l'événement, elle avait réservé une salle de conférence, avait mis des napperons noirs, de la vaisselle blanche, des chandelles au centre de la table, bref, quand je suis passée devant la salle, on se serait crus à Parler pour parler (ex-émission de télévision animée par Janette Bertrand dont le concept était de réunir des personnalités hétéroclites autour d'un bon repas pour les faire parler). Comme on dit en bon québécois, elle avait mis le paquet. Elle avait aussi fourni tout le lunch. Wraps, sandwiches, salades, baklavas, café, etc. Son bureau n'est pas tellement loin du mien. Quelques heures avant le fameux lunch, je l'entends parler avec J. qui l'aide à placer la salle. Goering : J'ai commandé de la nourriture pour 17 personnes. Je ne me suis pas comptée dans les 17. J. : Est-ce que je te mets quand même un napperon et une assiette? Goering : Oui, même si je ne mangerai pas, je ne mange pas beaucoup au bureau (plutôt pas du tout, oui!!) J. : Hmm, tout le monde le sait, tu n'es pas au courant, mais ça parle beaucoup ici et les gens n'en reviennent pas qu'ils ne te voient jamais manger ou boire... (Tais-toi, pour l'amour!!!!) Goering : Ah oui??? J. : Oui, c'est une vraie joke ici. (Bon remets-en une autre couche pour voir!!!!) Goering : Ah, bien je souffre d'allergies alimentaires, je ne peux pas manger n'importe quoi. J. : Ah bon... Goering : C'est très dangereux les allergies alimentaires... J. : ... Goering : Bon, est-ce que tu apporterais les bouteilles d'eau svp? Un peu plus tard, J. vient me voir pour me raconter ça. Et moi, avec mon puissant esprit de déduction, je ne suis pas dupe. Mais pas du tout. Maman pieuvre : C'est plate, mais elle t'a niaisée. J. : Ben elle m'a dit qu'elle avait des allergies! Maman pieuvre : Ah oui? C'est dommage qu'elle ait pris la peine de faire faire tout un lunch pour nous et qu'elle n'était absolument pas capable de se faire faire quelque chose juste pour elle ou encore d'apporter quelque chose de chez elle pour accompagner l'équipe. J., bégayant : Euh... euh... Maman pieuvre : Le fait demeure qu'elle ne veut pas manger ailleurs que chez elle, et ce n'est pas du tout une question d'allergies. Elle a dit ça et espère maintenant que le sujet soit clos. Mais tant qu'à moi, la situation est pire, parce qu'elle a menti. J. : Vu comme ça... Maman pieuvre : Penses-y : elle est allergique au pain, aux tortillas, au poulet, à la dinde, au rôti, au jambon, aux cubes de fromage, aux raisins, aux craquelins, aux baklavas, au café, à la laitue, aux crudités, aux pâtes, à TOUT ÇA???? Il n'y avait RIEN, même pas une petite grappe de raisins rouges ou de fines tranches de pomme qui auraient pu lui permettre de grignoter un peu??? J. : Ouais... Maman pieuvre : C'est la pire excuse que j'ai jamais entendue. Petit Monsieur a des allergies, et j'aurais été capable de lui trouver quelque chose à manger dans tout ça (et il y avait BEAUCOUP de bouffe). J. : Peut-être qu'elle a menti... Maman pieuvre : C'était facile comme excuse... J. : Le mystère n'est pas résolu! Maman pieuvre : Heureusement!

3 commentaires:

Vinciane a dit...

Tout d'abord, ravie d'avoir de tes nouvelles, ce long silence commençait à m'inquiéter !
Et en ce qui concerne "l'affaire Goering", effectivement le mystère demeure !
A très bientôt.

Maman pieuvre a dit...

Désolée pour la présentation de ce billet, j'ai essayé 5 fois, mais incapable de faire des paragraphes!! Les mystères de l'informatique...

Lola223 a dit...

Ça n'a pas de bons sens ne pas manger de la journée! Elle fait une diète? Quel milieu de travaille bizarre. C'est drôle.