mardi 13 janvier 2009

Code rouge, code blanc

Fillette était inquiète ce soir. M'enquérant de la source de cet état d'esprit, elle hésitait à se confier. Fidèle à son habitude, elle tournait autour du pot. Finalement, comme le dit si bien l'Homme : "le chat sort le sac."

Fillette : C'est juste que je suis stressée de quelque chose que Mme S. a dit aujourd'hui.
Maman pieuvre : Qu'est-ce qu'elle a dit (la maudite fatiguante qui stresse ma fille pour rien)?
Fillette : Ben elle a dit qu'il pouvait se passer des choses.
Maman pieuvre : Des choses.....
Fillette : Des choses graves.
Maman pieuvre : Comme...
Fillette : Ben un code rouge.
Maman pieuvre : ...

Fillette me regardait avec l'air de quelqu'un qui espérait ne pas avoir à m'expliquer ce qu'était le fameux code. À son grand désespoir, j'ai été obligée de lui demander :

Maman pieuvre : C'est quoi un code rouge?
Fillette : Ben c'est s'il arrive quelque chose de grave dans la classe, comme par exemple si le professeur fait une crise cardiaque, on doit fermer la porte et regarder de l'autre côté.
Maman pieuvre : !!!!!!!!!!!!!! C'est ça la procédure?
Fillette : Oui, et quand les ambulanciers arrivent, on ne doit pas regarder ce qu'ils font, on doit regarder par la fenêtre. Mme S. nous a aussi dit qu'il y a deux ans, un de ses élèves a fait une grosse crise, il lançait des bureaux et défonçait les murs. Si ça arrivait, il faudrait rester calmes et ne pas bouger. Mais tout à coup je ne suis pas capable de rester calme?
Maman pieuvre : Tu les connais les amis de ta classe, est-ce qu'il y en a qui feraient ça?
Fillette : Non.
Maman pieuvre : Bon alors c'est juste par précaution qu'elle a dit ça.
Fillette : Oui mais si le professeur est mort par terre...
Maman pieuvre : Ça n'arrivera pas ça.
Fillette : Oui mais tout à coup ça arrive, qui va s'occuper de nous?
Maman pieuvre : Inquiète-toi pas avec ça, c'est certain que tu aurais un autre professeur. Elle vous a expliqué des procédures. C'est comme le 911. Tu sais que s'il y a une urgence à la maison, tu signales le 911. Elle vous a dit quoi faire s'il y avait une urgence à l'école.
Fillette : C'est pas tout!
Maman pieuvre : Quoi d'autre?
Fillette : On va aussi pratiquer le code blanc.
Maman pieuvre : Bon c'est quoi ça?
Fillette : Ben si des gens arrivent avec des fusils et veulent rentrer dans les classes pour nous faire mal. Mme S. a dit que ça arrivait des fois.
Maman pieuvre, commençant à bouillir : C'est arrivé quelques fois, mais c'est très rare. Ça n'arrivera pas ici. C'est encore une procédure de sécurité, ils sont obligés de vous les montrer. Qu'est-ce qu'il faut faire quand c'est un code blanc?
Fillette : Il faut fermer la porte de la classe et se cacher sous notre bureau. Même que si on est à la salle de bains quand ça arrive, on doit se dépêcher de retourner dans notre classe. Si on est dans le local d'arts, on doit y rester et fermer la porte.

(Pas certaine de l'efficacité de la procédure, ça serait pas mieux de sacrer son camp au plus vite??)

Maman pieuvre : Bon, ça c'est des pratiques, comme les alarmes de feu.
Fillette : J'aimerais pas ça que ça arrive.
Maman pieuvre : Il ne faut pas que tu t'en fasses avec ça.
Fillette : Oui mais ça pourrait arriver!

Ouf! Je ne sais pas à qui j'en veux le plus : à Mme S. qui leur remplit la tête de scénarios violents ou à moi-même qui n'ai pu protéger ma fille de la laideur de la vie. Elle sait. Maintenant, elle sait qu'il y a des fous, des malades, des dérangés. Elle sait que tout peut arriver, même à 8 ans.

Sans avoir voulu lui créer une vie capitonée, protégée de tout et de tous, j'aurais voulu garder la vérité crue pour plus tard. J'aurais voulu qu'elle ne sache pas tout de suite les différentes possibilités de violence, de folie. Tant de détails étaient-ils vraiment nécessaires?

Maintenant, le mal est fait. Et commence à s'effriter son nuage ouaté.

3 commentaires:

OLÉ OLÉ a dit...

Wow! Est-ce qu'ils font ça dans toute les écoles? C,est un peu exagéré non? Tout ça à cause des Américains!

garamond335 a dit...

La prof a manqué de doigté, ou du moins, de jugement. Elle aurait pu présenter la chose sous un angle différent, moins direct, moins probable. Genre: si on tournait une épisode de Virginie dans notre classe et que le prof, le beau JiCi Lauzon, criait : CODE ROUGE !, voici ce qu'il faudrait faire, etc....
C'est juste une suggestion...

Barbapapa a dit...

Je suis surpris, c'est presque alarmiste. Je ne pense pas que les enfants de 8 ans écoutent virginie par contre. Il faut dédramatiser un peu.